Nous sommes en 2021, et je constate que beaucoup trop d’entreprises confient encore la gestion de leur communication sur les réseaux sociaux à un nouvel arrivant, stagiaire ou débutant, en oubliant les pré-requis d’un vrai community manager.

Moi-même, je n’ai rien contre les stagiaires ou les débutants, au contraire 🙂

J’en ai eu des géniaux, de très doués. 

Cependant, ce comportement est tout de même révélateur et significatif du manque de (re)connaissance des entreprises envers les réseaux sociaux

Réseaux sociaux, qui sont pourtant des petits outils absolument fabuleux quand il s’agit de fédérer, échanger, créer du lien et partager. 

Voilà pourquoi je trouve cela cruellement dommage, surtout pendant ces temps si difficiles –  où le digital peut permettre à de nombreuses PME et organisations de se rapprocher de leur audience – de montrer un manque d’intérêt envers ces leviers de communication extraordinaires. 

Un community manager expérimenté a de nombreux avantages à offrir à une société s’il fait bien son travail. Laissez-moi vous en dévoiler quelques-uns ici… 

Créer une stratégie social média efficace 

Non, on ne fera pas l’impasse sur la stratégie. 

J’insiste.

Je sais que bien souvent, les clients ou jeunes community managers imaginent qu’elle n’est pas si indispensable que cela. 

Parce qu’elle prend un peu de temps, parce que c’est donc un budget supplémentaire, parce qu’on pense qu’on l’a déjà en tête.

Mais c’est faux.  

La stratégie social média, c’est la base de tout. 

C’est par elle que va pouvoir naître tout le reste. 

Elle permet entre-autres : 

  • De poser les objectifs précis 
  • De prendre connaissance des ressources
  • D’établir un storytelling et une ligne éditoriale
  • De créer des listes de hashtags 
  • D’indiquer le rôle de chacun (modération, animation…) 
  • De mettre en place une ligne graphique 
  • De déterminer un budget publicitaire 
  • D’imaginer des actions de marketing d’influence
  • De mettre en place votre e-réputation
  • De créer une stratégie de veille sectorielle
  • De décrire les mécanique et dotation des jeux-concours
  • Et tout plein d’autres éléments inhérents aux réseaux sociaux

Elle permettra à toute l’équipe (marketing, communication) de s’accorder sur un plan d’action clair à mettre en oeuvre et de connaître par avance les actions qui seront initiées dans l’année ou les mois à venir. 

D’autres mini-stratégies social média peuvent ensuite être initiées en fonction des événements, partenariats ou situations particulières ayant lieu au cours de la période analysée. 

En tout cas, retenez qu’il s’agit d’une étape dont on peut rarement se passer 🙂 

Et plus on a d’expérience en community management, plus cette stratégie est réalisée rapidement, avec lucidité et justesse. C’est une étape que j’adore, personnellement. 

Mais attention, souvenez-vous toujours (que vous soyez community manager ou client) : 

Read it again.

Attirer de nouveaux clients inspirants avec un community manager

J’ai toujours rêvé de travailler uniquement avec des personnes que j’apprécie, et/ou dont j’admire les projets. 

Aujourd’hui, c’est chose faite. 

Et ce qui est merveilleux, c’est que je peux elles aussi les aider à faire de même (bon, sauf quand on parle de produits spécifiques, de santé, ou d’autres secteurs d’activité bien particuliers évidemment). 

Enfin, parlons plutôt de client idéal. 

En créant une ligne éditoriale liée à votre activité et donc à vos valeurs, vous publierez nécessairement des contenus qui attireront jusqu’à vous les personnalités qui vous intéressent (attention, je ne parle pas de vous enfermer dans un entre-soi sans intérêt). 

Ou en tout cas, des personnes qui sont alignées sur les mêmes valeurs essentielles que vous.

Ces contenus publiés consistent en une sorte de premier filtre, qui opère alors en facilitant le premier contact, le début de collaboration, et tout ce qui s’en suit puisque la base est saine. 

Eh, c’est quand même plus sympa de travailler avec des personnes qu’on apprécie sincèrement, non ? 

On pourrait dire que cela fait partie de l’inbound marketing

C’est-à-dire, créer du contenu de valeur, qui permette à vos “prospects” (ahhh, je déteste ce mot, il va falloir que j’en trouve un autre) d’arriver jusqu’à vous via leurs recherches. 

Recruter des collaborateurs doués et passionnés 

Attirer les talents est peut-être un plus gros challenge encore qu’attirer les bons clients, quand on est une entreprise en pleine croissance. 

Je le vois, c’est devenu un véritable enjeu de marque de rayonner à travers ses salariés, représentants. 

Grâce à une technique appelée Employee Advocacy, le community manager peut vous aider à mettre en place une vraie stratégie permettant à vos employés de devenir les ambassadeurs de votre marque, de votre entreprise ou organisation. 

Souvent, ils sont même très heureux de le faire ! 

Là où le community manager peut vous aider, c’est en définissant une stratégie de communication commune pour tous, en créant une ligne éditoriale adaptée, en proposant des outils et surtout, en formant les personnes. 

Une partie que j’aime aussi tout particulièrement, car elle me permet souvent de découvrir à la fois de nouveaux métiers, mais aussi de belles histoires humaines. 

Les rencontres, c’est sans doute la clef. 

Créer son personal branding sur les réseaux sociaux 

Ça, j’adore. 

Je sais que beaucoup de dirigeants sont encore un peu frileux à l’idée d’exposer leur vie (professionnelle en tout cas) sur les réseaux sociaux, pourtant cela devient nécessaire.

Qui gèrera votre e-réputation si vous n’en prenez pas la responsabilité ? 

Les gens parleront de vous, et/ou parleront sans vous. 

Même si je suis d’accord avec le fait que l’on ne puisse pas être partout (sous peine d’être finalement nul part), c’est important de prendre votre place, de vous exprimer, et de créer les bonnes connexions. 

Il est difficile de poser un regard sur soi, de décrire son histoire, son vécu, et même sa journée. L’art du community manager entre en scène. C’est lui qui sera votre porte-voix et votre conseiller en image (sur le digital en tout cas !) 

Quelques exemples de personal branding réussis :

Les réseaux sociaux sont désormais un lieu incontournable. 

Même pour vous. 

Fonder un Think tank, rencontrer le Pape, créer des partenariats 

Sur les réseaux sociaux, tout est possible ! 

Rencontre entre 3 français engagés – dont Cyril Dion – et le Pape, en live sur Instagram.

Ce sont des déclencheurs, des mécaniciens de la synergie. 

Des connecteurs ultra-puissants. 

Demandez à mon client Pascal Ravel, qui est en train de monter un vrai Think tank avec d’autres acteurs de l’aéronautique, pour trouver ensemble des solutions propres.

Il ne tient qu’à vous de tendre les bras à la sérendipité et d’embrasser ce que veut bien vous offrir le maître du destin digital. 

Moi-même, c’est sur Twitter que j’ai croisé au détour de 140 caractères mon premier client. Celui qui m’a fait devenir community manager alors même que je ne connaissais pas ce métier, qui en était encore à ses premiers balbutiements. 

C’est ainsi que ma vie de community manager à Bordeaux a commencé. 

Grâce à des articles ou des publications, j’ai vu des clients nouer des liens avec des personnalités haut-placées, afin de mettre en oeuvre leurs jolis projets plein de sens. Quelle fierté.

Malgré tout le mal qu’on peut leur reprocher en certaines circonstances, les réseaux sociaux sont des outils redoutables pour fédérer les gens et les rapprocher. 

Porter de nobles causes, aussi. 

À vous d’en faire bon usage. 

Après tout, il n’est toujours question que de cela : comment utilise-t-on les outils dont on dispose ? 

Et c’est bien là mon rôle de community manager : vous apprendre à vous en servir au mieux, avec pédagogie et bon sens. 

C’est aussi un professionnel qui vous mettra en réseau avec d’autres experts si besoin, comme j’ai usage de le faire pour mes clients (on vient à moi pour les réseaux sociaux, mais bien souvent, il faut aussi revoir l’identité visuelle et le site Internet tout entier).

Community manager : votre partenaire de confiance

J’espère que cet article vous aura convaincu qu’un community manager peut vous apporter bien des avantages. 

C’est un métier pour les curieux, les passionnés, les experts, les touche-à-tout aussi, c’est vrai. Un métier pour les personnes qui veulent aussi pouvoir travailler en autonomie, découvrir d’autres domaines, et laisser leur créativité briller pour les autres. 

Un community manager est une personne qui va prendre soin de votre image sur les réseaux sociaux, et vous valoriser autant que vous le méritez (et peut-être un peu plus, ha ha) ! 

Bien sûr, cet article n’est qu’une ébauche de tout ce qu’un community manager peut vous offrir… 

Comme tous les métiers du digital, les frontières sont parfois floues et il recoupe lui-même avec d’autres métiers, qui empiètent sur les expertises des uns et des autres. 

Cela fera sans doute l’objet d’un prochain papier 🙂 

Retenez une chose essentielle : un community manager peut aussi vous apporter bien des surprises, puisqu’il est par essence, un créateur de connexion et un as des communautés. 

Il est aussi une personne en qui vous placerez souvent une très grande confiance. 

Voilà pourquoi cela demande parfois un peu de temps de trouver son community manager

En attendant, prenez soin de vous… et de vos réseaux sociaux