mon parcours

atypique passionnée

À 17 ans, je travaille au cinéma de ma ville en parallèle du lycée pour me faire un peu d’argent afin d’honorer les sorties entre copines et m’acheter quelques nouveaux vêtements. Baccalauréat littéraire avec mention en poche, je découvre la fac bordelaise à travers ses couloirs de littérature anglaise. À l’époque, je m’imagine déjà professeure… Mais ma vie n’a pas pris le tournant espéré (tant mieux, évidemment). À 19 ans, je rencontre mon mari et dois de nouveau travailler pour payer le quotidien. Je me tourne alors vers un diplôme au nom étrange, qui ne m’évoque rien véritablement : BTS assistant de gestion PME-PMI. Adieu romans philosophiques, bonjour cours de comptabilité et droit du travail. Le choc fut rude. Mais après quelques semaines d’adaptation et grâce à l’alternance, je prends goût au monde de l’entreprise, à ses codes, à ses lois. Je termine ces deux années avec une mention bien et l’envie d’attaquer le monde du travail avec entrain et bonheur. Par chance, je suis retenue à mon premier entretien d’embauche : assistante de communication à KEDGE Business School. J’y passe deux années, entourée de personnes intellectuellement stimulantes et plutôt créatives. C’est ici que je fais connaissance avec le monde de la communication, et que je découvre de très loin, le métier de community manager. Nous sommes en 2011, je rencontre une première personne payée pour faire quelque chose que j’adore depuis mes 14 ans et l’époque des skyblogs : créer des contenus, les valoriser et poster sur les réseaux sociaux. Quel rêve. À l’issue de mon contrat chez KEDGE, je suis enceinte de mon premier enfant et au chômage. Par peur de l’ennui, mais aussi par envie, j’ouvre un énième blog… Sur le sujet de la maternité cette fois-ci, pour partager cette première fois si importante avec d’autres jeunes mamans. Rapidement, une communauté se forme autour de moi, par mes articles, les réseaux sociaux. J’ai mon bébé, et je suis invitée à quelques événements, partenariats. Sur Instagram, je découvre la blogosphère de l’époque. Sur Twitter, le monde des communicants. Des journalistes, fondateurs d’agence de communication, des personnalités médiatiques ou culturelles. Je me fais repérer, et démarre une première mission pour un écrivain alors que j’allaite toujours. Puis une autre, pour une start-up. Encore une, pour un directeur d’école supérieure. En vérité, je suis déjà devenue community manager, mais je l’ignore encore. Tiraillée par un syndrome de l’imposteur monstrueux, j’entreprends de repasser un bachelor en marketing et communication (à distance, car je dois travailler). Je travaille quelque temps dans un centre pour aider les jeunes adultes éloignés de l’emploi, puis je réalise un stage dans une coopérative bordelaise engagée pour l’écologie. Et là, c’est la révélation. Mon Bachelor en poche avec mention, je ré-ouvre mon activité de community manager avec une chose en tête : travailler pour des organisations engagées, et les aider à communiquer un storytelling inspirant sur les réseaux sociaux. 

Enfin, je fais d’abord mon second bébé, qui s’était secrètement niché dans le creux de mon ventre à la fin de ma reprise d’étude… Nous sommes en 2018 lorsque je reprends mon activité. Très vite, j’ai la chance d’accompagner des clients inspirants, qui me font découvrir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes. Prise au jeu encore une fois, et mon activité se portant bien, je choisis de passer en société afin de créer ma propre agence social média. Celle-ci me permet de pouvoir créer une sorte de collectif avec d’autres freelances, chacun possédant sa propre spécialité et ses expertises. Un moyen pour moi de proposer des services plus qualitatif mais aussi, d’accepter de nouveaux projets et de ne jamais m’ennuyer ! 

En 2019, je lance un projet capital dans mon parcours : Les entrepreneures bienveillantes. À l’origine, un groupe de femmes entrepreneures sensibles aux valeurs de l’écologie, de la sororité et de l’éthique. Un groupe qui a bien grandi, jusqu’à devenir un véritable réseau professionnel, qui entreprend des missions de mécénat, organise des afterworks, et prépare de nombreux festivals, ateliers et workshops pour l’entrepreneuriat féminin mais aussi pour la planète. 

Aujourd’hui, j’assume aussi mon hypersensibilité et en fait une force dans ma vie personnelle autant que professionnelle. J’ai désormais à coeur de développer la formation des community managers, avec un fort apport responsable (éthique, écologie), mais aussi d’aider les entrepreneurs hypersensibles ou atypiques à créer leur activité idéale pour eux, et pour le monde. Je sais qu’ils ont un rôle clef à jouer dans la construction du monde de demain, et je compte bien leur prouver qu’ils ont ici toute leur place. Entrepreneurs hypersensibles, femmes entrepreneures, nous avons besoin de vous et de ce que vous avez au fond de vous. Lancez-vous, s’il vous plaît ! 

 

Belle & Hugo

Mon agence de community managers passionnés et engagés.

Les Bienveillantes

Un réseau de femmes entrepreneures solidaires, basé sur des valeurs d’écologie et d’éthique.

Ouvre ma cage

Une campagne bénévole annuelle pour faire adopter les chiens de refuge sur Instagram.

Entrepreneurs hypersensibles

Une communauté d’entrepreneurs hypersensibles, pour faire exister ce concept important.

“L’intelligence se fout de la compétition” – Henri Laborit

mes engagements

Je tente de faire partie de la solution, à mon humble niveau. Cela passe par la création de groupe de réflexion autour du numérique responsable et de l’écologie digitale ou encore de la citoyenneté en ligne. Aussi, j’ai à coeur d’aider des organisations et personnalités impliquées dans la préservation de notre environnement et la protection de la biodiversité. Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à me contacter afin de bénéficier de services gratuits selon mes disponibilités. Je crois aussi à la collaboration plus qu’à la compétition, à la complémentarité plus qu’à la concurrence, à l’entraide plus qu’à la performance. Si cela résonne en vous, peut-être avons-nous quelque chose à faire ensemble.

Céline Afonso-Tirel

Céline Afonso-Tirel

Entrepreneure engagée

un projet ? des questions ?
faisons connaissance

Je vous recontacterai rapidement 🙂 

Retrouvez mon agence social média :

Agence Belle & Hugo

Site fait avec 💚